LA JOIE DE LA RESURRECTION : Le OUI de DIEU à la VIE !

Écrit par Père Jean Kita

   La fête de Pâques invite  tous les hommes à regarder l’histoire, à relire  son itinéraire, à lever  les  yeux vers « les réalités d’en haut » (Col 3/2) et à oser contempler  sans retenue  cette lumière inattendue  de la  Résurrection. Vécue par  le Christ, notre « premier de cordée», mentionnée  par les 4 Evangiles, annoncée par les Apôtres, contemporains et premiers témoins du Christ, signalée par plusieurs écrits «apocryphes», la RESURRECTION n’est pas une blague ni une légende pour des gens en mal de poésie,

mais l’évènement majeur historique qui a transformé toutes les données de l’histoire : c’est l’évènement fondateur de notre Foi chrétienne. Dieu est bien présent dans l’histoire des hommes. En Jésus-Christ, son existence nous est prouvée. A travers l’évènement pascal, sa toute puissance nous est révélée : celle de son amour infini pour tous ! Dieu est un éternel créateur de vie ! Toutes les œuvres de mort ne peuvent rien contre la force de son Amour ! En ressuscitant son Fils, une lumière d’espérance a traversé la nuit de toutes nos tourmentes, questions et errances, véritables prisons de nos «réalités d’en-bas ». La mort ne pourra jamais anéantir l’Amour ! « L’Amour ne passera jamais ! » (1 Co 13/8)

     En cette fête, résonne en moi le « Rien n’est impossible à Dieu » (Luc 1/37) de l’ange à Marie. Comme son étonnante naissance, la force de sa résurrection nous est démontrée ! « Il n’y a pas photo », comme disent les jeunes ! Et comment ne pas chanter à pleins poumons les ‘’ALLELUIA !’’  de cette fête et de notre avenir ! Car nous aussi, comme le disait un journaliste du Guatemala à ses ravisseurs, la veille de son assassinat : « Ni moi ni personne, nous ne sommes menacés de mort, nous sommes tous menacés de vie, nous sommes menacés d’espérance et d’amour, tous menacés de résurrection ! »

     En cette fête, mon cœur est plein de joie de proclamer à mon tour, cette joyeuse nouvelle ! Ca nous change de toutes les actualités morbides, violentes et outrageantes, irrespectueuses de Dieu et des hommes ! Contrairement à ce qu’avancent certains courants de pensée, le Christ n’est pas mort ni éliminé ! Le Christ, que des hommes ont crucifié croyants s’en débarrasser et prendre le pouvoir à sa place, Dieu l’a vraiment ressuscité ! Les idéologies du matérialisme et du mensonge, tôt ou tard, s’écroulent ! Il suffit de lire l’histoire pour s’en apercevoir ! On ne peut pas éliminer Dieu du cœur de l’homme !

     En cette fête, je pense à cet enfant du Haut-Doubs, qui, au cours d’un rassemblement de la catéchèse à Sancey, avait accroché ce message à un ballon : « Il faut croire que Jésus est vraiment ressuscité ! » Et il avait ajouté : « On ne nous a quand même pas menti pendant 2000 ans ! » A méditer… A travers ces 20 siècles de christianisme, on ne compte plus les hommes, les femmes et parmi eux, bien des jeunes, saints et saintes, connus ou non, qui souvent au prix d’une vie héroïque, ont témoigné du Christ et de sa résurrection !    

      En cette fête, cultivons dans la joie, notre Foi en Jésus Ressuscité ! La résurrection est la clé de notre Foi ! Ne la perdons pas ! Bien au contraire, utilisons-la pour ouvrir à d’autres, qui ne savent pas encore ou qui doutent, les portes qui ouvrent sur la vérité de Jésus et sa Bonne Nouvelle !  Joyeuse fête de Pâques !                                                                  …PèreJean