L’ESPRIT SAINT : NOTRE DEFENSEUR

Écrit par Père Jean Kita

Nous avons bien du mal avec toutes les appellations concernant Dieu! Si nous comprenons que le Père est le Créateur, que Jésus Christ, Fils de Dieu est, par sa mort et sa résurrection le Sauveur du monde, le Saint Esprit semble moins connu. Et pourtant, c’est de lui qu’on parle en premier dans la Bible au Livre de la Genèse : ‘’Le souffle de Dieu planait à la surface des eaux’’ (Gen 1/2).

    Là où il y a du souffle, là est la vie. Le Saint Esprit est la 3° personne, la 3° dimension de Dieu. Les Actes nous le décrivent à la Pentecôte se manifestant comme ‘’un violent coup de vent’’ puis comme des ‘’langues de feu’’ se posant sur la tête des gens. Résultat : tous étrangers qu’ils étaient, ils se parlaient dans leur propre langue et se comprenaient. De plus : tous étaient dans la joie ! Dans l’Evangile selon St Jean, Jésus le présente comme ‘’le Défenseur …Esprit de vérité qui procède du Père’’ et qui nous permettra de connaître et de comprendre le message qu’il nous a laissé. (Jn 15/26-27)

    Comme les Apôtres, nous éprouvons bien des difficultés à admettre la mort du Christ et plus encore à croire en sa résurrection. Pour rendre témoignage de cette espérance, seul l’Esprit peut entreprendre cette œuvre intérieure. Lui seul peut permettre de comprendre et de rendre compte, de témoigner auprès des hommes de cette espérance. Tel est le double rôle de Défenseur qu’il exerce.

    Par le Baptême, nous avons reçu l’Esprit, renouvelé à la Confirmation, pour nous lancer dans le grand bain de la mission ! Avec lui, notre chemin risque de ne pas être banal. L’Esprit fait de nous des Fils bien-aimés de Dieu. En chaque être fragiles que nous restons, il existe un combat intérieur à mener entre notre volonté de faire le bien et notre tendance à nous laisser emporter par ce que St Paul appelle  ‘’les tendances égoïstes de la chair ‘’ (Gal 5/16). C’est le combat de l’amour contre l’obstruction du mal, l’épreuve ce vérité !

     A quoi se reconnaît l’œuvre de l’Esprit Saint ? St Paul énumère les points de repère suivants : ‘’l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, l’humilité et la maîtrise de soi’’. A partir de là, chacun peut faire évaluation de sa propre ouverture intérieure aux œuvres de l’Esprit ! Chacun peut aiguiser son regard pour voir en lui et autour de lui comment il se manifeste. C’est dans la nuit que les étoiles sont belles à regarder ! A force de ne voir que le mal, on en vient à ne plus voir ou à minimiser le bien ! Les lunettes de l’Esprit permettent de relativiser et d’atteindre à plus d’objectivité.

     C’est à la Pentecôte que l’Eglise a pris naissance. Baptisés, soyons davantage des femmes et des hommes de Pentecôte  qui ont l’audace et le courage de vivre de l’Esprit de Dieu, de son Amour, contre l’esprit du mal environnant et envahissant! Notre monde en a de plus en plus besoin lui qui se fourvoie dans la violence, les mensonges, les atteintes à la dignité de la personne. Il est possible d’inverser cette spirale diabolique si, en Eglise, nous faisons davantage confiance en l’Esprit Saint, notre Défenseur. ’’Puisque l’Esprit fait vivre, dit St Paul, laissons nous conduire par l’Esprit’’ (Gal 5)                                                                       …  Père Jean KITA