EN DIEU, UN + UN + UN = UN !

Écrit par Père Jean Kita

Comment parler de la Sainte Trinité, d’un Dieu Unique composé de trois personnes? Les mathématiques divines n’obéissent  manifestement pas à notre logique ! Au-delà de l’expression  un peu technique du mot, la Foi en la Trinité de Dieu est le cœur absolu du christianisme. Quand St Mathieu écrit la mission de Jésus aux apôtres: «Baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit »,il rapporte une  ancienne  formule baptismale qui est très précise. Il s’agit d’être plongé, immergé dans  un mouvement, celui  qui  dit le nom même d’un Dieu qui  est Père, Fils et Esprit. St Jean dit aussi, à la fin de son Prologue que « le Fils unique est tourné vers le sein du Père ». Loin d’être statique, ‘’installé’’, le Fils ne trouve la vérité ultime de son être qu’en étant relié au Père par un mouvement d’amour. En effet, la grande révélation que le Christ est venu apporter, c’est que « Dieu est Amour ». L’être de Dieu, c’est l’Amour à l’état pur, plus précisément encore, c’est d’aimer. Dieu ne peut, ne sait rien faire d’autre que d’aimer ! Or, l’amour n’existe pas s’il n’est pas mouvement, réciprocité, don et accueil. Dieu, celui que Jésus appelle « Abba » (‘’petit papa chéri’’) ne peut donc exister que comme source d’amour. Il ne peut pas se définir uniquement comme ‘’l’Etre Suprême’’. Le Père est la Source qui se donne, éternellement, gratuitement. Le Fils surgit de ce Don comme la parfaite Image du Père. Jésus dit : « Le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu’il ne le voie faire du Père. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait ». Quant à l’Esprit, il est ce Mouvement même d’Amour qui lie éternellement le Père et le Fils. L’Esprit est le ‘’poids’’ d’amour en Dieu, au sens où St Augustin dit :’’Mon amour est mon poids‘’. L’Esprit est ce poids qui, jaillissant du cœur du Père, le fait basculer dans le don total de lui-même au Fils. (Ci-dessus, cette icône de Roublev, nous invite à entrer dans cette triple relation d’amour).

     En cette fête de la Sainte Trinité, nous pouvons regarder Dieu et lui dire, en un seul signe de croix, toute notre Foi : il est Dieu : Père, Fils et Saint Esprit. Regarder Dieu et l’aimer, en faisant le signe de croix, est une belle façon de ne pas le trahir quand on parle de lui. Nos mots sont bien pauvres et petits pour dire sa grandeur et « il y a tant de choses que nous n’avons pas la force de porter ». Mais lui, Dieu, trouve sa joie à se glisser derrière nos mots pour se laisser saisir. C’est toujours Dieu qui vient vers l’Homme pour lui donner la vie et se donner lui-même.

    Père, Fils, Esprit : trois visages d’un même visage ; trois façons pour Dieu de donner et se donner. Père, il ne cesse de créer et d’engendrer. Fils, il ne cesse de sauver au prix de sa vie. L’Esprit, ‘’la personne –amour’’ de la Trinité, fait déborder à jamais sur l’humanité la vie et l’amour du Dieu unique. Il nous fait entrer dans la vie de la Trinité et nous laisse puiser à cette source infinie pour devenir libres d’aimer, de donner et nous donner. Entrons dans ce grand mouvement : « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres ».

                                                                                                                                             † Père Jean KITA