Blog 2015

L’AMOUR DE DIEU, ESPERANCE POUR LA FAMILLE

Écrit par Administration

Cette fête est l’occasion de rendre grâce pour les familles où est vécu un amour authentique, et elles sont nombreuses, même si le nombre de divorces ou de séparations continue d’augmenter dans nos pays. D’ailleurs, il y a stabilité quant au  nombre de personnes reconnaissant que la famille est une des réalités les plus importantes de la vie.

Les raisons des difficultés familiales sont multiples. Ce n’est pas le lieu ici d’en évoquer les causes psychologiques, morales ou sociales. Car le message donné par la fête de la Sainte Famille est d’un autre ordre : celui de la relation à Dieu. Non qu’il faille présenter la Foi comme un remède à la crise familiale actuelle : la crise frappe aussi les croyants. Mais les lectures de cette fête rendent attentif à une dimension qui mérite d’être davantage prise en compte.

Il s’agit de la priorité de l’amour réciproque entre Dieu et l’être humain. Nous sommes d’abord enfants de Dieu, comme le dit St Jean. Nous faisons partie de la famille de Dieu. Celui-ci, qui est le Père par excellence, nous comble de son amour en son Fils unique Jésus Christ. C’est dans cet amour de Dieu pour nous que, même si nous n’en avons pas conscience, se trouve la source intarissable de notre amour pour autrui. Cela vaut en particulier pour l’amour qui doit irriguer les relations à l’intérieur de la famille, entre les époux, de même qu’entre les parents et les enfants. Cette priorité donnée à l’amour de Dieu, Jésus la manifesta au début de son adolescence, d’une manière qui nous déconcerte, après qu’elle ait déconcerté Marie et Joseph. Ce n’était ni une fugue ni un caprice, mais l’expression de l’attachement prioritaire de Jésus à son Père. Puisse l’ouverture à l’amour de Dieu nourrir l’espérance dans nos familles !

La famille sainte existe : quand est recherché le respect de chacun, quand personne n’est moulé à l’avance dans une forme prévue, quand la parole partagée engendre la confiance, quand la joie apportée par chacun devient le pain quotidien sur la table, quand la certitude est présente pour chacun d’être accompagné et soutenu même à travers les passages les plus sombres, quand les conflits ne créent pas l’exclusion mais une nouvelle façon d’avancer ensemble, quand la tendresse est le premier commandement puisqu’alors le regard se charge de compréhension et dépasse les apparences, puis-qu’alors les mots et les gestes font naître chacun à ce qu’il y a de plus grand en lui, puisqu’alors disparaît la tentation de dominer. La famille sainte se construit au long des jours. Il n’y est pas question de bienséance ou préséance ou de convention. La famille sainte n’est pas une affaire de convention collective ni de sévérité ni de soumission. La famille sainte est une histoire d’amour : c’est dans l’amour qu’elle trouve sa sainteté puisque c’est en aimant qu’elle révèle le Saint, le Dieu de tous les vivants !       (Charles Singer)

Bonne fête à toutes vos familles !

Père Jean KITA

 

 

 

 

Une lumière a resplendi !

Écrit par Administration

Une lumière a resplendi

Dans la vision contrastée de notre monde, les ténèbres du mal et de la violence tiennent une première place que les lumières artificielles de nos demeures et de nos rues voudraient faire oublier. C 'est pourtant dans ce monde que vient une lumière. "Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière".

Ce thème de la lumière court à travers toute la liturgie de Noël, non pas comme une vague image, mais comme une révélation: par l'incarnation de son fils, Dieu accomplit son Alliance et nous sauve.

La lumière que l' humanité attendait est là et porte un nom: Emmanuel; Dieu avec nous.Lui, le Verbe, il est  la " vraie lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde" . Désormais, nous avons une lumière pour nos vies et nous savons quelle attitude prendre:        " Celui qui me suit, ne marche pas dans les ténèbres".Lumière de Dieu, le Christ est lumière pour l' homme.

Pourtant, comme elle est fragile, cette lumière, fragile comme un nouveau-né et imperceptible comme Bethléem sur une carte. Dieu vient chez nous sous le signe de l' imperceptible : pas d' ouragan, pas de tremblement de terre, pas de feu dévastateur, mais la flamme fragile et vacillante d' une lumière et le souffle léger d' un enfant nouveau-né. Comme tout enfant est promesse de vie, la lumière est promesse de victoire sur les ténèbres. A Noël, Pâques est annoncé: le Christ qui vient de naître est déjà promesse que la nuit et les ténèbres sont définitivement  vaincus dans sa mort et sa résurrection.

Depuis notre baptême, une lumière précieuse veille en nous. Il ne tient qu'à nous qu' elle devienne un feu d' amour qui resplendisse sur le monde.

Oui, au coeur de nos ténèbres, la lumière nous vient du ciel : c' est le Christ : "Emmanuel : Dieu au milieu de nous". Comme les étoiles qui brillent dans la nuit, Christ vient illuminer nos chemins devenus tortueux, semés de pièges dangereux. Il vient éclairer nos vies et les guider de la force de son amour, de sa vérité et de sa paix. Le meilleur de ses bienfaits, c' est le don de sa paix que le monde dédaigne tant !Il suffit de voir combien les coeurs sont divisés et ne savent pas combien Dieu les aime et veut leur bonheur !

Noël est une invitation à rechercher la lumière qui nous vient du ciel. Elle vient éclairer nos nuits de peur et d' incertitude de sa douce clarté, réchauffer nos coeurs de sa douce chaleur.....Comme on le chante avec joie et espérance :Jésus est " pour tout homme la vraie lumière....clarté pour tous les vivants....Il nous aime inlassablement" . Alors, laisse ton coeur se laisser séduire et envahir par cette lumière mystérieuse venue de Dieu ! Reçois son message de JOIE ! Il est fait pour toi ! Joyeux Noël !

METTONS NOUS EN ROUTE

Écrit par Administration

Dans quelques jours, ce sera Noël. Avez-vous remarqué les " va et vient" sur les routes, dans les magasins, sur les marchés de Noël ? Une fête, ça se prépare. Mais tout dépend de ce que l' on cherche et quelle fête nous voulons vivre.

A Noël, Dieu prend la route de la terre: Il vient à la rencontre des hommes.Il vient vivre comme nous, au sein d' une famille pauvre qui n' a d' autre ambition que celle d' être heureuse et de ne pas déplaire à Dieu.Marie, une jeune fiancée sans histoire a été choisie par Dieu pour donner Jésus au monde.Perméable à la volonté de Dieu, elle accomplit sa volonté de mettre  au monde un enfant engendré en elle par l' Esprit Saint et non par Joseph son époux. Etonnant ! car " rien n'est impossible à Dieu" n'en déplaise à certains esprits cartésiens !

Marie prend la route  pour aller voir sa vieille cousine Elisabeth, enceinte, elle aussi par une volonté de Dieu, d' un enfant qui deviendra Jean Baptiste. Toutes les deux sont dans la joie : Dieu accomplit en elles des merveilles qu' elles chantent dans le Magnificat !

Plus tard, Marie et Joseph prendront la route de Bethléem pour accomplir leur devoir civique: il s' agit de se faire recenser comme le prévoit la loi. Et là, tout va aller très vite ! Au cours de ce recensement, Marie mettra au monde l' Enfant-Dieu. Dans la nuit, des bergers avertis, vont quitter leur montagne et prendre la route de la crèche. Ils vont s' émerveiller de cet enfant dont ils vont se faire les premiers témoins. Et plus tard encore, des  Mages venus d' Orient, intrigués par une étoile, vont prendre la route  qu' elle leur indique pour découvrir à leur tour Jésus: " le roi des juifs".

La naissance de Jésus est déjà tout un programme. Il n' est ni une star, ni  un père Noël, pure invention humaine ! Il naît pauvrement, comme un rejeté, un exclu au sein d' une humble famille ! Déjà, il est dépouillé, nu sur la paille ! Son message sera simple, proche de Dieu et pour le bonheur des hommes. Pour comprendre cette naissance, il faut devenir nomade et non pas rester sédentaire ! La  venue du Christ ne se fête pas derrière un écran de télévision ou par un super réveillon aussi sympathique soit-il ! Il s' agit à notre tour de prendre la route pour aller à sa rencontre, lui ouvrir notre coeur et se laisser convaincre par son message de paix, de respect de la vie, d' amour.

Alors, ne zappons pas son rendez-vous !Si la fête incite à beaucoup d' émotion, elle est surtout un appel à  une grande expression de FOI. Dieu se dérange pour nous ! Christ est son visage incarné au milieu de nous ! Saurons-nous nous déranger pour lui et accueillir son beau  message dont notre monde a  bien besoin: " Gloire à Dieu dans le ciel et paix sur terre aux hommes de bonne volonté qu' il aime"

METTONS NOUS EN ROUTE POUR ALLER A LA RENCONTRE DE JESUS

Écrit par Administration

 

Dans quelques jours, ce sera Noël. Avez-vous remarqué les " va et vient" sur les routes, dans les magasins, sur les marchés de Noël ? Une fête, ça se prépare. Mais tout dépend de ce que l' on cherche et quelle fête nous voulons vivre.

A Noël, Dieu prend la route de la terre: Il vient à la rencontre des hommes.Il vient vivre comme nous, au sein d' une famille pauvre qui n' a d' autre ambition que celle d' être heureuse et de ne pas déplaire à Dieu.Marie, une jeune fiancée sans histoire a été choisie par Dieu pour donner Jésus au monde.Perméable à la volonté de Dieu, elle accomplit sa volonté de mettre  au monde un enfant engendré en elle par l' Esprit Saint et non par Joseph son époux. Etonnant ! car " rien n'est impossible à Dieu" n'en déplaise à certains esprits cartésiens !

Marie prend la route  pour aller voir sa vieille cousine Elisabeth, enceinte, elle aussi par une volonté de Dieu, d' un enfant qui deviendra Jean Baptiste. Toutes les deux sont dans la joie : Dieu accomplit en elles des merveilles qu' elles chantent dans le Magnificat !

Plus tard, Marie et Joseph prendront la route de Bethléem pour accomplir leur devoir civique: il s' agit de se faire recenser comme le prévoit la loi. Et là, tout va aller très vite ! Au cours de ce recensement, Marie mettra au monde l' Enfant-Dieu. Dans la nuit, des bergers avertis, vont quitter leur montagne et prendre la route de la crèche. Ils vont s' émerveiller de cet enfant dont ils vont se faire les premiers témoins. Et plus tard encore, des  Mages venus d' Orient, intrigués par une étoile, vont prendre la route  qu' elle leur indique pour découvrir à leur tour Jésus: " le roi des juifs".

La naissance de Jésus est déjà tout un programme. Il n' est ni une star, ni  un père Noël, pure invention humaine ! Il naît pauvrement, comme un rejeté, un exclu au sein d' une humble famille ! Déjà, il est dépouillé, nu sur la paille ! Son message sera simple, proche de Dieu et pour le bonheur des hommes. Pour comprendre cette naissance, il faut devenir nomade et non pas rester sédentaire ! La  venue du Christ ne se fête pas derrière un écran de télévision ou par un super réveillon aussi sympathique soit-il ! Il s' agit à notre tour de prendre la route pour aller à sa rencontre, lui ouvrir notre coeur et se laisser convaincre par son message de paix, de respect de la vie, d' amour.

Alors, ne zappons pas son rendez-vous !Si la fête incite à beaucoup d' émotion, elle est surtout un appel à  une grande expression de FOI. Dieu se dérange pour nous ! Christ est son visage incarné au milieu de nous ! Saurons-nous nous déranger pour lui et accueillir son beau  message dont notre monde a  bien besoin: " Gloire à Dieu dans le ciel et paix sur terre aux hommes de bonne volonté qu' il aime"

Lettre de JESUS

Écrit par Administration

Chers amis

Comme vous le savez tous, la date de mon anniversaire approche. Tous les ans , il y a une grande célébration en mon honneur et  je pense que cette année encore cette célébration aura lieu. Pendant cette période, tout le monde fait du shopping, achète des cadeaux, il y a plein de publicité à la télé et dans les magasins, et cela augmente au fur et à  mesure que mon anniversaire se rapproche. C' est vraiment bien de savoir qu' au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi.Pourtant, je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre et semblaient reconnaissants de tout ce que j' ai fait pour eux, plus le temps passe et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s' amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de cette fête.

Je me souviens que l' année dernière, il y avait un grand banquet en mon honneur. La table de la salle à manger était remplie de mets délicieux, de gâteaux, de fruits et de chocolats. La décoration était superbe et il y avait beaucoup de magnifiques cadeaux emballés de manière très spéciale. Mais vous savez quoi? Je n' étais pas invité....... j' étais en théorie l' invité d' honneur, mais personne ne s' est rappelé de moi et ils ne m' ont pas envoyé d' invitation. La fête était en mon honneur mais quand ce grand jour est arrivé, on m' a laissé dehors et ils m'ont fermé la porte à la figure.......et pourtant moi, je voulais être avec eux et partager leur table. En réalité, je n' étais pas surpris de cela car depuis quelques années, toutes les portes se referment devant moi.

Comme je n' étais pas invité, j' ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin et j' ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Ils passaient un bon moment. Pour couronner la fête,  un gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d' une longue robe rouge. Il s' est assis sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui en criant "Père Noël ! Père Noël ! " comme si la fête était en son honneur !!! à minuit, tout le monde a commencé à s' embrasser ; j' ai ouvert mes bras et j' ai attendu que quelqu'un vienne me serrer dans ses bras et......vous savez quoi ?.......personne n' est venu à moi.

Soudain ils se sont mis tous à s' échanger des cadeaux. Ils les ont ouverts un par un en grande excitation. Quand tout a été déballé, j' ai regardé pour voir s' il y avait un cadeau pour moi.....rien. Qu' auriez vous  ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s' échangeait des cadeaux et que vous n' en receviez aucun ? j' ai enfin compris que je n' étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

Tous les ans ça empire....plus personne ne pense à moi. J' aurai voulu pour la fête de Noël cette année que vous me laissiez rentrer dans votre vie. J' aurai souhaité  que  vous vous rappeliez qu' il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde dans le but de donner ma vie pour vous et en définitive pour vous sauver.Aujourd'hui, je souhaite seulement que vous croyiez à cela de tout votre coeur. Comme nombreux sont ceux qui ne m' ont pas invité à leur fête l' an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j' espère que vous serez nombreux à me rejoindre.

En guise de réponse positive à mon invitation, envoyez ce message au plus grand nombre de personnes que vous connaissez. Je vous en serai éternellement reconnaissant.  Je vous aime très fort.  

Jésus