DEVENONS SEMEURS DE PAIX

Écrit par Père Jean Kita

Contempler le monde :  la Paix, un équilibre des droits

« Une paix durable n’est pas le fruit d’un équilibre des forces, mais d’un équilibre des droits. La paix n’est pas d’avantage le fruit de la victoire du fort sur le faible, mais à l’intérieur de chaque peuple et entre les peuples, le fruit de la victoire de la justice sur les privilèges injuste, de la liberté sur la tyrannie, de la vérité sur le mensonge, du développement sur la faim, la misère ou l’humiliation. Pour parvenir à une paix véritable, à une sécurité internationale effective, il ne suffit pas d’empêcher la guerre et les conflits ; il faut aussi favoriser le développement, créer les conditions susceptibles de garantir pleinement les droits fondamentaux de l’homme.

CHERCHER UN CHEMIN DE CONVERSION POUR AGIR AVEC AMOUR ET JUSTICE

Il ne suffit pas de vouloir la paix pour qu’elle arrive. La paix est le fruit d’un combat avec soi-même pour vivre avec les autres.

Comment faire grandir en moi la non-violence et la sérénité ?

Quel(s) geste(s) de paix ai-je envie de poser ?

Quel(s) acte(s) de réconciliation suis-je prêt à entreprendre ?

CONFIER SON CHEMIN EN ACTION DE GRACE

La paix, Seigneur, aide-nous à l’établir en nous-mêmes, non pas comme une armistice ou un compromis, mais comme une conquête sur nos faiblesses et nos contradictions.

Réconciliés avec nous-mêmes, nous irons avec les autres, et nous lutterons de toutes nos forces contre les privilèges, l’oppression, le désordre établi, car il n’y a pas de paix sans justice. Il n’y a pas de paix sans amour, sans reconnaissance de l’autre, individu, classe sociale, peuple ou race.

Libérés de toute hargne, incapables d’injures, fais de nous, Seigneur, des hommes et des femmes de la Réconciliation !    (Gilbert Cesbron)

(D’après le document national du CCFD 2019)

L’Evangile de ce jour nous invite à faire référence à la Parole de Dieu. Cette Parole : ‘’elle est tout près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur’’. Connais-tu assez la Parole de Dieu pour qu’elle s’enracine dans ton cœur ? Acceptes-tu qu’elle se pose dans ta bouge et se pose sur tes lèvres dans tes rencontres quotidiennes ? Ta parole suscite-t-elle la Paix au point de te rendre heureux ainsi que ton entourage ?

Et si durant ce temps de carême, ta parole sentait davantage le parfum de la paix qui vient du cœur de Dieu pour enchanter notre monde ? Si tu le veux, tu le peux !                               † Père Jean KITA