Écrit par AdminI

Léonard de Noblat (appelé aussi Léonard de Limoges, Léonard le Noblet ou Léonard de Noblac) est un noble franc légendaire qui aurait vécu à la cour de Clovis. Sa vie n'est connue que par la tradition orale, relayée par une biographie très tardive.

Hagiographie

Selon sa biographie (BHL 4862), rédigée au XIème siècle, Léonard fut converti au christianisme par saint Rémi, en 496, en même temps que Clovis. Léonard demanda à Clovis de lui octroyer personnellement le droit de visiter et éventuellement de libérer les prisonniers qu'il jugerait dignes de l'être, et cela à tout moment.

C'est ainsi que Léonard libéra un grand nombre de prisonniers et devint leur saint patron.

Ayant refusé l'épiscopat auquel voulait l'élever le roi des Francs, il entra à l'abbaye Saint-Mesmin de Micy près d'Orléans, que dirigeait saint Maximin ou Mesmin.

Toujours selon sa légende, il devint ensuite ermite dans les forêts du Limousin, où il fut suivi par un grand nombre de disciples. Il pria pour que l'épouse du roi des Francs mît au monde un enfant mâle, ce qui advint. En récompense, il lui fut donné des terres à Nobiliacum (Noblat), où il fonda une abbaye. Un village s'établit à l'entour, qui fut nommé en son honneur Saint-Léonard-de-Noblat.

Les prisonniers qui l'invoquaient du fond de leurs geôles voyaient leurs chaînes se briser. Ils le rejoignaient alors, apportant les fers rompus, et les lui offraient en hommage. Beaucoup restaient avec lui, travaillant dans les bois et les champs et retrouvant ainsi une vie honnête.

Vénération et culte

Il n'existe aucune mention de ce personnage avant le XIe siècle, mais à partir de là sa renommée s'étendit, à partir de la libération miraculeuse de Bohémond de Tarente, en 1103. À son retour, Bohémond vint visiter l'abbaye de Noblat, à laquelle il fit d'importantes offrandes.

Dans le même temps, l'abbaye de Noblat devint une étape importante sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et le culte de saint Léonard de Noblat se répandit dans tout l'ouest de l'Europe, en Angleterre, en Espagne, en Suisse, en Italie et jusqu'en Pologne. Les fidèles demandaient son intercession pour la libération des prisonniers, la délivrance des femmes en couches et les maladies du bétail.

Les armoiries de la ville de Saint-Léonard-de-Noblat, dans le Limousin, portent les fers des prisonniers libérés par les prières de saint Léonard.

C'est par sa vénération des reliques de Léonard qu'Anne d'Autriche serait tombée enceinte et aurait par la suite donné naissance au futur Louis XIV.

extrait du site internet Wikipedia

 

PRIERE A ST LEONARD

Saint Léonard patron de cette paroisse, Saint Ermite et fidèle serviteur de Dieu,

Vous qui avez été le réconfort des faibles et le soutien des petits ; Vous qui avez apporté à nos pères la lumière de la Vérité et de l'Evangile ; Vous qui leur avez enseigné le chemin du ciel ; Vous qui, vivant dans l'Amour de Dieu et de vos frères,

Débordant de paix et rayonnant de joie, avez toujours eu une préférence pour tous ceux qui souffrent de l'angoisse et de la peur ;en ce jour qui nous rassemble à vos pieds, daignez jeter un regard bienveillant

Sur tous ceux qui travaillent et qui peinent, sur tous ceux qui sont courbés sous le poids de la fatigue et de l'épreuve, sur tous ceux qui vivent sur cette terre que vous avez sanctifiée par votre vie de prière, de pénitence et de solitude ;

N'oubliez pas les habitants de cette contrée, n’oubliez pas vos fidèles pèlerins. Que votre vie leur soit un exemple, votre sainteté un modèle, que votre intercession leur soit un rempart assuré contre le mal et le péché,  contre la maladie, les épidémies et les calamités de toutes sortes.

Veuillez un instant prendre en considération nos humbles prières. En réveillant en nos cœurs l'ardeur de notre foi, de notre espérance et de notre charité, aidez-nous a vivre vraiment en fils de Dieu, en enfants de lumière, forts et généreux, fidèles témoins du Christ et de son Eglise sur cette terre dont vous resterez toujours le protecteur, en intercédant pour nous auprès du Seigneur.

Amen.

Affichages : 2692